Solutions études

Les études sont utilisées en marketing comme en sciences sociales, afin de dépasser le point de vue personnel.
Leur objectif est de fiabiliser des hypothèses, en s’intéressant à ce que pense une cible définie d’une thématique donnée. Nous vous proposons donc nos solutions études, variées et adaptées.

Des méthodologies très variées permettent de traiter des problématiques et des cibles différentes

Traditionnellement, les études se répartissent en deux branches principales :

  • les études quantitatives : leur objectif principal est de répondre à la question « combien ». Il peut s’agir de segmenter une population (la répartir en plusieurs catégories), et de définir le % et le profil de chaque catégorie ; il peut aussi s’agir de mesurer la part d’opinions positives et d’opinions négatives ; etc.
  • les études qualitatives : elles visent plutôt à comprendre « pourquoi » ou « comment » pensent certaines personnes. Elles sont très utiles pour approfondir une thématique, mais il est en général préférable de conforter par la suite les résultats obtenus avec une étude quantitative.

De plus, les modes et contexte de passation jouent beaucoup sur la méthodologie, et ils ont beaucoup évolué au cours des vingt dernières années :

  • interrogation en face-à face en rue
  • interrogation en face-à-face et observation en magasin, en situation (études shopper)
  • interrogation après dégustation (hall test et études sensorielles)
  • interrogation au téléphone
  • interrogation online, en faisant éventuellement réagir à des documents audio ou vidéo
  • interrogation par courrier
  • observation lors du comportement sur internet en situation réelle (par exemple avec l’eye tracking)
  • etc.

Dès lors, s’il est vrai qu’un certain nombre d’études normées existent (post-test, tests de notoriété, etc.), les études sont le plus souvent ad hoc : dessinées sur mesure.

Les études : la solution idéale pour réfléchir sur des projets

On pourrait se demander si les études qualitatives et quantitatives traditionnelles ne sont pas obsolètes à l’heure des web analytics.

En réalité, il s’agit plutôt de méthodologies complémentaires.

Les études restent particulièrement pertinentes quand vous vous posez des questions sur quelque chose qui n’existe pas encore : des innovations à venir, des pré-tests de campagne, etc. Dans ces conditions, il est en effet impossible d’obtenir des données « en direct ».

Les études peuvent aussi être très intéressantes quand vous souhaitez vous comparer à vos concurrents : en général, vous ne pouvez pas leur demander leurs données (!), il vous faut donc recourir à un échantillon recruté spécifiquement sur ces critères.